End Of The Road Exhibition

  • warning: Parameter 1 to theme_field() expected to be a reference, value given in /home/stelyons/makeshift.co.nz/includes/theme.inc on line 170.
  • warning: Parameter 1 to theme_field() expected to be a reference, value given in /home/stelyons/makeshift.co.nz/includes/theme.inc on line 170.

Makeshift is co-presenting End Of The Road an exhibition that opens on Thursday 28th January from 6pm at Cross Street Studios; it is the last exhibition to be hosted at the gallery space on Cross Street, near Auckland’s K’rd. To celebrate Cross Street Studios’ rough and ready approach to the arts, the exhibition will be a ‘cash and carry’ send off for the space. This means that it is first in first served, once you buy it you can take it home, so get in early if you want to see all the wonderful work up.

The exhibition is made up of a diverse group of artists with art ranging from pop art, illustration, minimalistic painting through to collage and typography. Many of the artists involved have work with Cross Street in the past, and include current and previous members of the collective. I'm happy to say that I'll be curating the show with Cross Street's director Tessa Stubbing. We have got a great group of artists and some exciting stuff planned. Make sure you come along to opening night.

Artists include:
Loved Letters
thisisrabbit
Genista Jurgens
Mikel Krumins
Amy Blinkhorne
Damian Golfinopoulous
Kim Shen
Aimee Carruthers
EDMO!
Nick Boyd

End Of The Road celebrates Cross Street’s time in the Auckland art scene by gathering artists together for this final send-off exhibition featuring friends of Cross Street old and new. The exhibition opens on Thursday 28th January and will be a homage to the cheerful party attitude of Cross Street, punctuated with home made cupcakes and drinks such as bambus (a yummy mix of red wine and cola). Don’t miss your last chance to say farewell to Cross Street and enjoy this gallery’s playful and accessible atmosphere.

What: End Of The Road Exhibition
When: Opening Night Thursday 28th Jan, 6-9pm
Exhibition runs Friday & Saturday, Jan 29th – 30th, 11am-6pm
Where: Cross Street Studios (Upstairs at 27 Cross Street) Auckland CBD.

Vêtements à faible coût

Vêtements à faible coût est normalement produite sans grande quality.There ya quelques groupes qui apportent Abercrombie France Vêtements à faible que les vêtements pris en vertu de ce concept de mode sont faites sans contrôle de la qualité efficace. Selon ces groupes, les entreprises offrant des vêtements de mode rapide ferait toutes les manières possibles abercrombie paris prix concept de mode réduire sur les coûts de production. Cependant, si vous voulez prendre un regarder de plus près, ces entreprises préfèrent ne pas prendre le risque de compromettre la réputation de leur marque en proposant des vêtements de mauvaise qualité.
Si vous pouvez le constater, vêtements de marque sont proposés à un prix très parce qu'ils sont, fondamentalement, des vêtements de marque. Acheter des vêtements de marque, c'est opter pour le nom. Vous pouvez réellement obtenir le look assumé par abercrombie paris horaire vous pouvez modèles du défilé sans dépenser beaucoup en achetant des vêtements à partir d'un fast fashion boutique.
Le principe de ce type de mode n'est pas une mode practical.Fast a été associée à la notion de vêtements échangeant et en négligeant. Beaucoup de passionnés de mode aimerait donner leur garde-robe peau neuve chaque fois que les saisons changent. Ainsi, certains d'entre eux seraient boutique abercrombie paris mode practical transférer une partie de leurs vêtements pour les nouveaux ou tout simplement se débarrasser des vieux vêtements tout à fait. Après tout, ils sont déjà hors de saison une fois que les nouvelles tendances de la mode venir. Cependant, il ne signifie pas nécessairement que ce type de mode prône le gaspillage des ressources et impraticabilité. c'est la prérogative de l'acheteur de ne pas tenir compte negozio milano abercrombie ressources et impraticabilit ses vêtements et, finalement, la chaîne de fast fashion approvisionnement ne serait pas encourager les acheteurs à jeter un morceau de vêtement qui tient son nom de marque.

tiankong | Wed, 10/24/2012 - 15:09